Lauréats 2016 - Le Carillon
Catégorie Accélération - 1er Prix

Le Carillon

Catégorie Accélération - 1er prix
(15 000 € + 6 mois d’accompagnement expert)

Le Carillon

Le coeur du projet :
des habitants et des commerçants solidaires
Son ambition :
de meilleures conditions de vie dans la rue

Le concept

Dons, échanges éphémères… Commerçants ou particuliers, nombreux sont ceux qui aident les sans-abri, mais sans réelle organisation. Le réseau Le Carillon a pour volonté de fédérer les actions déjà existantes et de donner à ceux qui souhaitent aider les moyens d’y parvenir. Il y a un an, Louis-Xavier Leca lance son idée dans son quartier, le 11e arrondissement de Paris : un modèle d’engagement simple et ancré dans le quotidien des citoyens, afin de créer du lien social et d’améliorer les conditions de vie des sans-abri.

Le domaine

Le réseau solidaire Le Carillon s’inscrit dans le champ du lien social et de la lutte contre l’exclusion des sans-abri. Il vise à améliorer leurs conditions de vie matérielle et à leur redonner confiance en eux et dans la société pour, à long terme, franchir une nouvelle étape de leur processus d’insertion.

La solution apportée

Recharger un téléphone, boire un verre d’eau, recevoir des échantillons, chauffer un biberon ou accéder à Internet, manger un repas chaud ou se faire coiffer…

Les commerçants Carillonneurs – véritables clés de voûte du projet – affichent sur leur vitrine le label du réseau et les pictogrammes représentant les services proposés. Les particuliers, quant à eux, deviennent membres de l’association moyennant une cotisation libre. Ils ont alors le loisir de rendre leur consommation solidaire par le biais d’un système de bons et de défis.

À travers les actions solidaires, les SDF se sentent mieux acceptés et participent activement au projet : ce sont eux qui indiquent leurs besoins et parlent de l’association aux autres personnes démunies. Tous les 11 du mois, des événements solidaires sont organisés en collaboration avec les associations d’action sociale existantes : collecte de sacs de couchage, de gants, de produits hygiéniques, de matériel scolaire… en fonction des besoins des bénéficiaires.

Le développement du projet

Le Carillon étend son champ d’action pour, d’ici la fin de l’année, toucher tous les arrondissements parisiens. À partir de mars 2017, Le Carillon s’exporte à Nantes, Marseille et Lyon. À terme (moins de dix ans), le projet sera autonome financièrement. En parallèle, l’association développe le « Carillon Insertion ». Son objectif : l’insertion des SDF par l’activité économique.

Les lauréats du Prix Fondation Cognacq-Jay 2016