Lauréats 2016 - Stylisme médical et adapté
Catégorie Accélération - 3e Prix

Stylisme médical et adapté

Catégorie Accélération - 3ème prix
(8 000 € + 6 mois d’accompagnement expert)
Prix des professionnels de la Fondation
(6 000 € supplémentaires)

Stylisme médical et adapté

Le coeur du projet :
de beaux vêtements adaptés aux handicaps
Son ambition :
améliorer le bien-être de patients

Le concept

Alliant son expérience personnelle – le port d’un corset pendant plusieurs années – et professionnelle, la styliste Anne-Cécile Ratsimbason met au point plusieurs lignes de vêtements prêts-à-porter pour répondre aux besoins de personnes présentant une pathologie invalidante (diabète, scoliose, personnes en fauteuil roulant…).

Le domaine

Les secteurs du prêt-à-porter et du médical ne se rencontrent pas. Il est quasiment impossible, pour une personne en situation de handicap, de trouver des vêtements pratiques et confortables, mais aussi esthétiques.

Active depuis un an et demi, l’entreprise d’Anne-Cécile Ratsimbason se situe au carrefour du stylisme et du monde médical.

La solution apportée

Proposer une mode adaptée aux personnes handicapées ou soumises à des appareillages médicaux, afin d’améliorer leur qualité de vie.

Répondre aux exigences du patient et du corps médical en :
- validant les prototypes avec des équipes médicales ;
- rencontrant des fournisseurs de matériel médical et orthopédique, qui sont destinés à être les principaux clients, pour ne pas faire supporter le coût aux patients ;
- donnant une visibilité sur les possibilités de création de mode adaptée (par le biais d’un stand dans les salons et congrès médicaux) ;
- allant vers le patient et son entourage (événements associatifs, sensibilisations à une pathologie…).

Le développement du projet

Taille et évolution du marché
Chaque maladie est spécifique, induisant des besoins propres. La styliste mise donc sur la diversification des produits, étendant dès lors le public cible.

Travailler le potentiel
La phase d’étude avant de réaliser un prototype est longue, afin de répondre au mieux, et de façon inédite, aux besoins.

Un prévisionnel estimé à 12 000 €
C’est le budget envisagé pour développer et pérenniser cette prestation à fort impact sur les personnes malades ou fragilisées.

Les lauréats du Prix Fondation Cognacq-Jay 2016