Lauréats 2018 / Catégorie Accélération

ROB’AUTISME

L'ÉQUIPÉE

Lauréat 2018 - Accélération

ROB’AUTISME

LOIRE-ATLANTIQUE

DES ROBOTS POUR UNE MEILLEURE INTÉGRATION SOCIALE

Le coeur du projet :
créativité et programmation pour plus de communication

Son ambition :
trouver sa place au sein de la société

Le besoin

Les Troubles du Spectre Autistique (TSA) affectent les interactions sociales réciproques (communication) et entraînent des comportements à caractère restreint, répétitif et stéréotypé. La nature et l’intensité de ces troubles peuvent varier en fonction des personnes et au cours du temps. En France, on estime la population concernée à près de 700 000 personnes, dont environ 100 000 jeunes de moins de 20 ans. Il est nécessaire d’offrir à chacun un accompagnement pertinent afin qu’il trouve sa place au sein de la société.

La solution

Parmi les technologies développées pour faciliter l’apprentissage et l’autonomie, on rencontre de nombreux outils numériques (ordinateurs, tablettes, smartphones…), parmi lesquels, depuis les année 1970, le robot. Au-delà de la fonction du « robot-compagnon », sorte de guide social, Rob’Autisme propose un « robot-extension » qui ne propose aucun script social pré-établi : c’est l’utilisateur qui confère au robot comportements et paroles, l’utilisant comme une prothèse communicative.

Avec Rob’Autisme, l’adolescent souffrant de TSA apprendra non seulement à programmer son robot, mais à composer, en interaction avec des camarades souffrant du même type de troubles, un spectacle qui sera présenté à l’issue de 20 séances hebdomadaires d’une heure. Dix d’entre elles sont consacrées à l’histoire, qui leur est racontée (personnages étudiés, décors construits, fonds sonores et voix enregistrées), alors que l’on programme les robots pendant les dix autres séances (mouvements des machines, qui racontent l’histoire avec la voix des participants).

Grâce à ces ateliers, trois niveaux de communication sont travaillés : la communication individuelle au cours du travail en binômes, la communication en groupe, lors des démonstrations en micro-société et la communication sociétale lors de la restitution finale en public.

L’axe de développement du projet

Afin que d’autres institutions puissent mettre en place le programme Rob’Autisme, l’association envisage la création d’un manuel d’utilisateur en téléchargement libre ainsi qu’un accompagnement au sein des institutions à sa mise en place. Rob’Autisme souhaite également étendre son programme à d’autres publics (jeunes TSA 5-8 ans, Alzheimer, etc.)

Sophie SAKKA
Directrice




Les 10 lauréats 2018


Le 30 NOVEMBRE, tous au CENTQUATRE-PARIS !

Rencontres Solidaires et cérémonie de remise du Prix Fondation Cognacq-Jay

Démos, ateliers, conférences, rencontres...

Venez rencontrer les lauréats et finalistes et parler de vos initiatives avec la communauté du Prix et des acteurs influents de l’innovation sociale et solidaire (fondations, incubateurs, grandes écoles, chercheurs…) !

Inscription