Lauréats 2021 / Catégorie Vision

L’empreinte de L’être

Lauréat 2021 - Vision

L'EMPREINTE DE L'ÊTRE

OCCITANIE

Une alternative aux funérailles religieuses

Le coeur du projet :
une cérémonie civile digne, laïque et accessible à toutes les bourses.

Son ambition :
redéfinir la juste place de la mort et de la vie au sein de la société.

Le besoin

Seuls 42 % des Français revendiquent une appartenance religieuse, pourtant ils sont 74 % à se tourner vers une cérémonie religieuse lors des obsèques. Un décalage important entre les croyances et les pratiques !
Si les pompes funèbres proposent des cérémonies civiles, elles sont souvent dénuées de la charge symbolique, pourtant cruciale.
Un tiers des Français estime ne pas avoir suffisamment d’alternatives aux cérémonies religieuses, il y a donc un besoin social de prise en charge civile du rite funéraire, essentiel sur le chemin du deuil.
Enfin, les familles en situation précaire se heurtent à de grandes difficultés financières dans l’accompagnement digne de leurs proches disparus.

La solution

L’empreinte de L’être répond à ce besoin social : aider les familles à créer des funérailles en accord avec leurs valeurs, et dans des conditions financières abordables pour tous. Le cœur de L’empreinte de L’être est de retisser le récit de la vie d’une personne et de le restituer à ses proches, tout en leur permettant d’être acteurs lors du moment d’adieu. À travers cette pratique, on redonne du sens au lien social, mais aussi entre les vivants et les morts.
L’accompagnement se déroule en trois temps : la rencontre de la famille endeuillée avec la collecte de l’histoire du défunt, l’écriture de la cérémonie appuyée sur les outils du conte et les funérailles.
Quatre parties composent la cérémonie, tissée autour de la parole de ceux qui désirent témoigner – l’accueil, l’hommage de vie, la séparation et la clôture – et une attention toute particulière est portée aux besoins spécifiques des enfants.

Cette pratique nécessitant un savoir-faire professionnel non encore enseigné en France, Noémie Robert a suivi une formation de célébrante funéraire en Suisse. Elle souhaite accompagner l’émergence de ce métier sur notre territoire pour, peu à peu, mener un changement systémique dans l’accompagnement des funérailles.

Par ailleurs, L’empreinte de L’être vise à permettre une appropriation collective du sujet des funérailles civiles à travers l’organisation de « Cafés Mortels », qui ouvrent des espaces de réflexion collective.

L’idée innovante du projet

Le métier de célébrant funéraire est quasiment inexistant en France, et L’empreinte de L’être en soutient l’essaimage afin de créer des funérailles riches de sens et de symbolique. Les acteurs de l’alternative funéraire française et les services funéraires conventionnels s’impliquent dans cette démarche, afin d’imaginer les funérailles civiles de demain.

Structure porteuse / Contacts :

L’empreinte de L’être

Noémie Robert - L’empreinte de L’être

Noémie ROBERT, coordinatrice et célébrante



Les 10 lauréats 2021