Lauréat 2023

Nous, Paysannes… un espace pour les femmes paysannes de l’Aude

Le cœur du projet : parce que les situations de précarité, d’isolement, de discriminations et de violences sont d’autant plus criantes pour les paysannes, un espace basé sur l’entraide, la libération de la parole et l’émancipation
Son ambition : redonner aux femmes paysannes du pouvoir d’agir
Occitanie
Nous Paysannes
Nous Paysannes

Solidarité Paysans Aude-Pyrénées-Orientales

Association
Murielle Berger

Animatrice, accompagnatrice de paysan.nes en difficultés au sein de l'association

Murielle Berger - Nous Paysannes
  • Projet Oui

Le besoin

Aujourd'hui, la situation du monde agricole est très dégradée mais celle des femmes paysannes l'est encore davantage (problème de statut juridique, violences intrafamiliales, surcharge mentale, non reconnaissance de leur travail,…). Ceci est renforcé par l’isolement géographique, l’isolement dans le travail sur la ferme et aussi par le manque de dispositifs ou d’infrastructures permettant du lien social.

La solution

Nous, Paysannes...propose un espace pour les femmes paysannes de l’Aude.
Cet espace se décline en fonction des besoins exprimés par les femmes paysannes :
- un lieu de parole entre femmes sans jugement, confidentiel et bienveillant ;
- des chantiers collectifs et solidaires sur les fermes des unes et des autres suivis de moments conviviaux ;
- des formations entre femmes pour s’approprier ou se réapproprier les « savoir-faire » agricoles (mécanique, conduite de tracteurs,…) dans des espaces sécurisés ;
- des informations sur les violences et les inégalités pour connaître ses droits et les faire valoir.

L’idée innovante du projet et son axe de développement

Ce groupe en non-mixité vise à l’émancipation et à la prise de confiance des femmes dans leur capacité et leurs compétences afin de sortir de l’invisibilité. 
Cette démarche se base sur l'éducation populaire et cultive le « faire avec » et fait également le pari que ce groupe soit un levier pour aller vers plus de résilience sur les fermes. En effet, les femmes sont motrices dans les changements de pratiques plus vertueuses dans nos territoires où le changement climatique est catastrophique.
Enfin, le travail en partenariat avec d’autres structures de la Maison Paysanne donne une ouverture supplémentaire en incluant des femmes paysannes d’horizons et de problématiques différentes pour une plus grande richesse et diversité.

Aujourd'hui, le projet a besoin de se structurer pour permettre aux paysannes d'en bénéficier sans surcharge supplémentaire. En plus d'être un lieu de rencontre, de bienveillance et de partage sur les thématiques citées plus tôt, ce groupe permettra de mettre en valeur la capacité des femmes paysannes à questionner et ajuster leurs pratiques agricoles. Solidarité Paysan souhaite ainsi proposer un accompagnement collectif pour des fermes plus résilientes sur l'Aude et les Pyrénées Orientales, territoires déjà grandement impactés par les changements climatiques actuels. Une fois le groupe structuré, l'idée est d'essaimer d'autres groupes de femmes sur notre territoire.